Le Blog àGrincheux

lun, 22/03/2010 - 9:31pm

Les marchands de crasse

Petit extrait vidéo du concert de L'Orchestre du Vent à l'Atelier Rock de Huy. Le morceau s'intitule "Knock Knock".

Merci à Pascal de Zan pour la captation des images et le montage, et à Gab' pour la captation du son.

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

.
mar, 17/11/2009 - 12:07am

Ça commence bien!

Oui, on peut dire ça pour ces trois premiers concerts avec Phantom feat. Lio. D'abord à la Péniche InsideOut à Liège (qui n'a pas coulé malgré la foule serrée comme du bétail) pour bien se chauffer près de chez soi, suivi le lendemain du Botanique à Bruxelles (avec un bon gros son et de belles lumières), pour finir le surlendemain au Salon à Silly (avec une superbe reprise des Ramones pour conclure).

Un public au rendez-vous (oui, une vedette, ça aide évidemment), un accueil à bras ouverts, une ambiance assez punk (j'avoue que j'ai pris quelques tempos un peu vite, personne n'est parfait) et des rencontres rigolotes après-match (Kroll à Liège, Dan Lacksman à Bruxelles et le tout grand DJ Saucisse à Silly).

Résultat des courses, un bon exercice d'endurance pour la suite (2-3 dates en Belgique, une à Londres dans un club de strip-tease branché avec des filles dans des cages en décembre (;-)), et une dizaine en France pour janvier), un bras fatigué tout de même, un pied de cymbale cassé et une cymbale fendue! Si c'est pas du rock'n'roll ça? :-)

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

.
dim, 27/09/2009 - 5:20pm

Les Fous de la Reine

Excellente campagne parisienne ce week-end avec Phantom Feat. LIO.

D'abord deux titres pour "Le Fou du Roi", l'émission de Stéphane Bern (qui avait l'air assez surpris par volume sonore), à écouter ci-dessous. Assez bizarre de jouer comme ça, un peu à froid (alors qu'il faut tracer), mais l'ambiance sur le plateau était sympa.

Ensuite, après quelques heures de promenade dans Paris et une nuit de sommeil, concert au Trois Baudets, petite salle dans le quartier de Pigale. Beaucoup d'énergie, beaucoup de bruit et beaucoup de transpiration… mais Lio (et ses infernales jumelles) était contente, et c'est ce qui compte, non?

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

.
jeu, 24/09/2009 - 4:18pm

Paris & Oslo

Non, je ne vais pas aller jouer à Oslo! Mais par contre, départ ce soir pour Paris avec Phantom pour accompagner LIO. D'abord, jouer un morceau dans l'émission radio "Le Fou du Roi" sur France Inter, animé par Stéphane Bern (vendredi entre 11h et 12h30 pour ceux qui captent). Ensuite, samedi, concert en tête d'affiche au Trois Baudets pour une soirée "Nouvel An belge" (un peu tôt dans l'année, non?).

Alors, pourquoi Oslo? Et bien parce qu'après beaucoup d'événements, de hauts et de bas, d'amitié et de haine, je vais de nouveau accompagner l'enfant terrible de Huy, P. A. Lejeune dans son projet "The Oslo Deadtrash Project", pour lequel j'ai commencé à re-collaborer depuis quelques mois, en posant mes batteries sur son "electronica". Le résultat est surprenant, assez efficace et les gens semblent accrocher, alors on va essayer de prouver que ça marche en live, bientôt, près de chez vous. Des précisions bientôt…

Finalement, pour conclure, j'ai mis fin, après quelques années de bons et loyaux services, à ma participation dans Michel Drucker Experience, l'envie n'y étant plus. Et à voir le mutisme de Michel Drucker lui-même sur le sujet, c'est que cela devait être comme ça :-)

.
ven, 31/07/2009 - 4:38pm

Et de quatre!

Dommage qu'ils ne font pas de cartes de fidélité à Spa, j'aurais pu cocher quatre cases d'affilée sur la mienne. Cette année, c'était avec Michel Drucker Experience, avec le retour exceptionnel de Madame Stéphanie. Extrait de "Au Centre du Monde" ci-dessous. 

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

.
lun, 13/07/2009 - 11:15pm

Lio est toujours une petite Punkette

C'était un peu l'inconnue jusqu'à la vieille du concert aux Ardentes, mais les doutes furent vite dissipés, Lio est très gentille, mais à fond dans le délire que nécessitait le projet "Phantom featuring Lio". Et pour un premier concert, ça aurait pu être mauvais, mais pas du tout (enfin, c'est mon avis aussi, les commentaires sont ouverts et non censurés), tout le monde avait la pêche, et si ce n'est quelques petites erreurs agilement contournées, tout s'est fort bien passé.

Lio et Miam Monster Miam

Je ne sais pas si le projet tournera beaucoup (une fois m'a déjà rendu heureux de le faire), mais une date est déjà prise à Paris, début septembre. L'avenir dira si je ferai encore son Clem Burke, comme elle dit.

Pour ceux qui n'était pas là, quelques vidéos sont déjà apparues sur le Tube... 

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

En premier, un court extrait du Banana Split.

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

Le single actuel "Je ne suis pas encore prête".

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

Un duo "La fidélité" avec Jacques Duvall.

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

Et pour comprendre toute l'histoire du projet, une petite interview du compositeur, de l'auteur et de l'interprète, pour PureFM.

.
ven, 15/05/2009 - 2:46pm

KONDITSTUHAIKEBANDOKINEGORU

Oui, drôle de titre, mais c'est à peu près ce que j'ai compris du chant traditionnel japonais hier soir, interprété par Junko Ueda, au Flagey.

Accompagnée d'un Satsuma-Biwa (sorte de luth), qu'elle joue avec un très gros plectre (non, ce n'est pas une pelle à tarte), Junko Ueda chante des incantations bouddhistes et des chantes récitatifs (manquaient malheureusement les sous-titres).

Junko Ueda

J'avoue avoir été très surpris quand elle a pour la première fois ouvert la bouche, pour pousser les premières notes. C'est drôle lorsqu'on ne s'y attend pas (mais pas ridicule, comprenons-nous) mais en même temps très relaxant et méditatif.

Même pas de rappel après seulement 4 morceaux! Mais quand on sait qu'un seul dure environ 20 minutes, c'est pas mal (et il faut du souffle pour chanter de sa sorte).

PS: Honte à la personne qui ronflait au fond de la salle! Je lui conseille un Hara-Kiri pour se laver de sa honte.

.
dim, 26/04/2009 - 1:41pm

Miam Miam

Pendant que Sacha Toorop travaille ses nouvelles compositions, que Mark Gardener chipotte dans son studio, que Michel Drucker Experience s'apprête à sortir un nouvel album et que je travaille dans l'ombre avec Didier Bourguignon et The Oslo Deadtrash Project, et bien la scène me manque.

Du coup, lorsqu'on m'a proposé un remplacement, pour un seul concert, j'ai accepté directement. C'était donc hier, après une seule petite répèt', que j'ai officié brièvement dans Phantom, derrière Jacques Duvall et Miam Monster Miam au festival "Place des Musiques". Bon petit concert, amusant et décallé (à quoi d'autre s'attendre avec de tels personnages).

Miam Monster Miam et Jacques Duvall

Même si c'est stressant, qu'est-ce que j'aime être sur scène, car comme le disait si bien la Compagnie Créole, c'est bon pour le moral (c'est bon bon).

Anecdote amusante, le claviériste du groupe, Philippe Laurent, n'est autre que mon ancien professeur de musique, lorsque j'étais en secondaire. Et dire que j'avais eu un échec…

.
ven, 21/11/2008 - 3:16pm

Mélancolic Man

Oui, je me rends compte que j'écris encore un article qui a un rapport avec le Japon (après celui-ci ou celui-là, par exemple), mais que voulez-vous, je pense que ça me fascinera toute ma vie. Faudrait peut-être que je m'y exile.

Mais venons-en au vif du sujet... hier, j'ai revu le très beau film "Babel". Celui-ci se finit avec la partie de l'histoire qui se déroule au Japon, et la musique accompagnant les dernières images m'a réveillé de mon demi-sommeil. Elle avait ce quelque chose qui me glace le sang, tout en me disant quelque chose, une impression de style familier avec un autre, alors que Dieu sait que je n'y connais pas grand chose en musique classique. Je file sur Wikipedia pour savoir qui a fait la BO, mais le nom ne me dit rien après une première lecture rapide. Ca me chipote. Je cherche ailleurs et je trouve enfin (en me disant "Mais oui, évidemment") qui a composé le magnifique thème de fin... Ryuichi Sakamato.

Ryuichi Sakamoto

Le morceau, qui s'intitule "Bibo No Aozora", est tellement simple que je suis sûr que les vrais musiciens classiques doivent en rire, mais jaune. Ayant acheté directement son album "1996", qui contient ses grands classiques (les BO de Furyo, Le Dernier Empereur, Little Buddha, etc.), réarrangés en trio, je me suis empressé de l'écouter à en user mes haut-parleurs. Trop beau, trop triste.

Voici 2 vidéos de la tournée de cette album. La première est donc "Bibo No Aozora" du film "Babel", suivi du très connu "Merry Christmas Mr. Lawrence" (ou "Forbidden Colours" quand David Sylvian le chante) du film "Furyo" (que j'ai aussi écouté 1.000 fois).

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

J'aurais voulu être quelq'un d'autre, Ryuichi Sakamto par exemple. J'aurais voulu savoir jouer du piano, pour ne pas mettre la matinée pour jouer à 2 mains les 2 premières lignes de la partition de "Merry Christmas Mr. Lawrence".

.
ven, 14/11/2008 - 4:33pm

Leçon de musique

Et même une fameuse! Autant au même endroit, 2 semaines plus tôt, Calexico m'avait impressionné, mais dans un style de musique assez "traditionnel" (j'entends par là: "définissable"), autant Elbow m'a vraiment (re-)conquis (une seconde fois, pas dans le sens qu'ils m'auraient déçu, loin de là) dans un style indéfinissable. Un son impeccable et puissant (surtout ce foutu Hammond), des musiciens parfaits, un leader hyper-charismatique, sympathique et rigolo, des morceaux imparables, des arrangements et des structures inhabituelles. La recette prend directement. Encore un concert qui n'aurait pas du s'arrêter.

Mention spéciale à "Newborn" (sur album "Asleep in The Back") qui m'a fait frissonné (et produit autre chose de liquide dans mes yeux) quand l'orgue a semblé surgir des enfers et remplir la salle entièrement. Sur l'album, c'est dès 5'51" (oui, il fallait que je réécoute, alors je suis précis).

Ci-jointe une petite vidéo d'un morceau assez ancien ("Ribcage" sur l'ablum "Cast of Thousands"), mais j'aime ces tournages en studio, j'essaie toujours de voir comment on peut procéder pour réaliser un chef-d'œuvre, quelle caisse claire je dois acheter, etc.

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialise correctly.

Elbow a déjà 4 magnifiques albums à son actif, alors franchement, achetez-en un (au moins), vous ne serez pas déçu (utilisez les liens dans cet article pour ouvrir l'iTunes Store).

.

Commentaires récents

Lundi 26 août 2013 - 14:51
Fiché à la TVA de Huy
Frans
Jeudi 3 novembre 2011 - 19:32
Validator - Safari Extension
deettaseverson
Mercredi 14 septembre 2011 - 18:00
Validator - Safari Extension
shadjoseph
Mardi 7 septembre 2010 - 14:32
Validator - Safari Extension
Ted Guild - W3C
Mardi 7 septembre 2010 - 14:11
Validator - Safari Extension
Ted Guild - W3C